• La dernière frontière d’Hubble

     

     La dernière frontière d’Hubble

     

    Très beau documentaire vidéo de National Geographic

    En orbite d’environ 650 kilomètres au-dessus de la Terre, le télescope spatial Hubble a été notre plus puissante fenêtre sur la montée en flèche « d’usines à étoiles ».

    En orbite d’environ 650 kilomètres au-dessus de la Terre, le télescope spatial Hubble a été notre plus puissante fenêtre sur la montée en flèche « d’usines à étoiles ». Hubble a joué un rôle essentiel dans la découverte de l’existence des trous noirs et a enregistré des images de la fin cataclysmique de certaines étoiles beaucoup plus grande que notre Soleil. Bousculant la théorie établie depuis longtemps sur l’existence de l’Univers , Hubble a prouvé que l’Univers s’accroît de plus en plus rapidement, ce qui pourrait, à terme, détruire l’ensemble de l’univers.

    Le télescope a également fourni les premières images incroyablement détaillées qui illustrent la manière dont les étoiles embryonnaires naissent à partir de gaz et de nuages de poussière.  Enregistré de prime abord par des astronomes chinois en 1504 après J-C , Hubble a réussi à suivre les débris d’un supernova datant de plus de mille ans toujours en mouvement dans l’espace à une vitesse d’environ 5 millions de kilomètres à l’heure. Lorsque des scientifiques axèrent Hubble sur Jupiter , ils ont été en mesure de voir en temps réel l’effet dévastateur d’une comète frappant de plein fouet la planète. Mais ce télescope de 12 tonnes sera bientôt perdu à jamais car il descend en flèche vers la Terre, les astronautes devront retourner dans l’espace afin de réparer Hubble avant que celui-ci ne soit éventuellement arrêté et renvoyé sur Terre.

    La dernière frontière d’Hubble vidéo  SUITE

      

    « Technique de connexion avec les arbres"Des bons de réduction sur la nourriture à ceux qui acceptent de se faire vacciner contre la grippe" »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter